P r o s p e c t i o n   I t a n o s
Se connecter

La base de données en ligne : le projet

La mise en ligne de la base de données de la prospection archéologique d’Itanos est un projet mené par Alain Duplouy. Sa programmation par Franck Eyraud a bénéficié de subventions de l’Institute for Aegean Prehistory et du Ministère des Affaires Étrangères. L’École française d’Athènes a offert l’hébergement et la maintenance du site internet, tout en se chargeant de la mise en page graphique de celui-ci.

L’objectif principal est de fournir à la communauté scientifique, dès l’achèvement des opérations de terrain, un état des lieux de la documentation récoltée, préalablement à la publication finale dans la collection des Études crétoises. C’est à celle-ci que sont réservées les analyses détaillées et la synthèse historique. Il s’agit aussi d’offir aux chercheurs une interface informatique permettant d’interroger cet ensemble documentaire selon une série de critères discriminants. La base de données en ligne de la prospection archéologique d’Itanos est donc destinée à accompagner pendant plusieurs années la publication finale lorsque celle-ci sortira de presse. Entre temps, elle connaîtra des mises à jour régulières, reflétant l’avancement du travail de publication, et en particulier les progrès de l’étude du matériel.

Nous nous sommes en effet résolus à fournir, sans plus attendre, l’état actuel de notre travail. La charte chronologique des sites progresse régulièrement ; elle est en ce sens amenée à connaître des compléments (plus ou moins importants selon la période) ou des corrections au fur et à mesure des campagnes d’étude du matériel. Les résultats présentés pour le moment ne sont en ce sens nullement définitifs.

Le site de la prospection archéologique d’Itanos offre une version à la fois simplifiée et optimisée pour Internet de la base de données créée en 2000 pour enregistrer et organiser les données de terrains, la collecte du matériel sur site, les photographies numériques et les levés topographiques. Au terme de la campagne de 2005, elle comprend une centaine de sites répertoriés, cartographiés et documentés. La description des sites est due à Annie Schnapp-Gourbeillon et à Alain Duplouy. La chronologie des sites se fonde sur les résultats – encore préliminaires – de l’étude du matériel. La céramique a été confiée, selon l’époque, à différents collaborateurs : Anna-Lucia D’Agata et Ilse Schoep pour la céramique minoenne, Athéna Tsingarida pour la céramique géométrique, orientalisante, archaïque et classique, Natacha Massar pour la céramique hellénistique, Elena Carando pour la céramique romaine, et Nikos Rouméliotis pour la céramique paléochrétienne, byzantine, vénitienne et turque.

Tout en présentant à la communauté scientifique les données de terrain et les résultats des études matérielles, le site internet exploite l’important travail de cartographie archéologique mené durant ces années à Itanos. Nous avons en effet essayé d’offir en ligne certaines fonctionalités du système d’information géographique (SIG) créé pour la prospection d’Itanos. Tout en ayant accès à la fiche de chaque site et aux photographies associées, l’utilisateur a la possibilité de visualiser sur un fond de carte la localisation des sites correspondant à ses critères de recherches. Ce travail de cartographie dérive de la numérisation par l’Institut d’Études méditerranéennes, sous la direction d’Apostolos Sarris, de la carte militaire au 1/5000 de la région d’Itanos. Les structures relevées au sol, au moyen d’un GPS ou d’une station totale, ont été insérées dans le SIG, rendant possible la création de modèles numériques de terrain en deux ou trois dimensions. Ce travail permet aujourd’hui de proposer, en ligne, une interface qui génère à la volée des cartes archéologiques correspondant aux résultats des tris opérés par l’utilisateur sur la base de données des sites.

Au-delà de la présentation des résultats de la prospection archéologique d’Itanos, ce site Internet a également pour vocation de servir d’interface de rencontre aux collaborateurs de la mission qui sont dispersés à travers toute l’Europe. À côté d’un accès public à la base de données des sites archéologiques, le site Internet comprend une partie privée, accessible aux seuls membres de la mission au moyen d'un identifiant personnel, leur permettant de modifier ou d’ajouter les informations disponibles en ligne, mais aussi de partager entre eux le résultat des dernières analyses matérielles. Un inventaire de la céramique récoltée rassemblera ainsi, au fur et à mesure des progrès de l’étude, les éléments chronologiques disponibles aux archéologues pour établir la séquence d’occupation sur chacun des sites répertoriés. L’implémentation des derniers résultats céramologiques permettra ainsi une mise à jour régulière des données proposées à l’utilisateur. Cette partie du site, associée à la base de données des tessons, devrait être rendue publique, lorsque les analyses seront terminées et la publication sortie de presse.

Enfin, le moteur de base de données et l'interface proposée à l'utilisateur sur ce site Internet ont été programmés de manière générique et sous licence GPL, afin de pouvoir être facilement adaptés à d’autres usages, notamment sur les autres chantiers de l’École française d’Athènes. Nous espérons ainsi que ce projet trouvera de nouvelles applications et rendra à d’autres équipes les mêmes services.

Pour une description détaillée du projet, on consultera désormais L. Costa, A. Duplouy, Fr. Eyraud et A. Sarris, « Vers la mise en réseau des données et des chercheurs : le système d'information de la prospection d'Itanos (Crète orientale) », Archeologia e calcolatori 19 (2008), p. 103-122 <http://soi.cnr.it/archcalc/indice/PDF19/9_Costa1.pdf>.

© EfA 2006 - Total execution time : 13 ms / Total sql requests 13